À l’occasion de l’anniversaire de Christine Sinclair le 12 juin 1983, retour sur la carrière de l’attaquante canadienne, devenue la meilleure buteuse de l’histoire du football international le 29 janvier 2020.

  • Christine Sinclair meilleure buteuse du football international (185)
  • Elle a battu le 29 janvier 2020 le record d’Abby Wambach, qui lui rend hommage
  • Justin Trudeau, Gianni Infantino et John Herdman encensent la joueuse

Elle l’a fait ! Christine Sinclair est la meilleure buteuse de l’histoire du football international. 20 ans et huit mois se sont écoulés depuis qu’une Américaine l’a fait pour la première fois : c’était Mia Hamm, dont le record a été battu en 2013 par Abby Wambach. Contre Saint-Kitts-et-Nevis, Sinclair a marqué sur penalty, égalant ainsi le record de Wambach, avant qu’un autre but de renard des surfaces ne lui offre le record absolu avec 185 buts.

“Avant le match, Adriana Leon m’a dit qu’elle essaierait de me trouver”, explique Sinclair. “Elle m’a vue, a centré à la perfection et je me suis dit : ‘Celle-là, ne la loupe pas’. Je suis soulagée d’avoir réussi ça lors du premier match des qualifications. Ça m’enlève de la pression.”

Sinclair est habituellement modeste, mais le reste du monde était là pour l’acclamer comme elle le mérite. Et Wambach, admirative de la Canadienne qui lui a subtilisé sa distinction, a été l’une des premières à lui adresser ses félicitations.

Une joueuse unique

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a adressé une lettre de félicitations à la Canadienne : “Mes plus chaleureuses félicitations pour cette réalisation historique et exceptionnelle qui a été rendue possible grâce à votre formidable engagement, votre motivation exemplaire, votre travail acharné et votre passion incroyable pour notre beau jeu. Vos qualités humaines, vos compétences et votre contribution à l’essor du football féminin méritent notre admiration.”

“C’est une personne fantastique”, confie à FIFA.com John Herdman, qui a eu Sinclair sous ses ordres pendant sept ans. “Elle pourrait et devrait être multimillionnaire, mais n’a jamais demandé un centime de plus que ses coéquipières. Elle a toujours accordé la priorité à son équipe, à son pays. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre des gens comme elle dans une vie.”

“Elle a 36 ans, évolue toujours au plus haut niveau et marque toujours des buts. Après 2015, certaines personnes ont dit qu’elle était finie et voilà, devant 70 000 personnes à Rio, Sinclair a fait du Sinclair : elle a marqué le but qui nous a rapporté une autre médaille. C’est une joueuse unique”, avait-t-il ajouté. “Au Canada, il y a une femme dont tout le monde a entendu parler : Christine Sinclair. J’ai eu énormément de chance de pouvoir travailler avec elle.”

76

années s’étaient écoulées depuis la dernière médaille remportée par le Canada dans un sport collectif traditionnel – en basket-ball à Berlin 1936 – jusqu’à ce que Sinclair, qui a terminé meilleure buteuse, emmène son pays jusqu’à la médaille de bronze à Londres 2012. Quatre ans plus tard, elle a inscrit le but victorieux contre le Brésil dans le match pour la troisième place de Rio 2016.

14

titres de Meilleure footballeuse canadienne de l’année. Charmaine Hooper, avec quatre récompenses de la sorte, est la seule femme à l’avoir également gagnée plus de deux fois.

10

buts : c’est ce que la native de Burnaby a marqué à Canada 2002,un record dans une Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA™ qu’elle partage avec l’Allemande Alexandra Popp (2010). Dans cette édition de l’épreuve, Sinclair avait remporté le Soulier d’Or adidas et le Ballon d’Or adidas et largement contribué à la deuxième place de son pays, derrière les États-Unis.

5

Coupes du Monde Féminines de la FIFA™ : Sinclair et Marta sont les deux seules joueuses à avoir marqué dans autant d’éditions de la compétition.

4

Coupes du Monde Féminines de la FIFA™ : Sinclair est la seule joueuse à avoir porté le brassard dans autant d’éditions du tournoi. Elle avait été capitaine du Canada à RP Chine 2007 à l’âge de 24 ans.