• Supachok Sarachat est en train de se faire un nom avec Buriram United et la Thaïlande
  • Le jeune attaquant a été jusqu’alors excellent en qualifications pour Qatar 2022
  • Il espère voir les Éléphants de Guerre se qualifier pour leur première Coupe du Monde de la FIFA

Les qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, vont livrer leur verdict dans les deux semaines à venir et le Groupe G est le plus indécis. Le 3 juin, la Thaïlande, poids lourd historique de l’Asie du sud-est, espère battre l’Indonésie, lanterne rouge, pour détrôner le Viêt-Nam, actuel leader. Les Éléphants de Guerre d’Akira Nishino n’ont plus vraiment de marge d’erreur avant leurs autres rencontres, qui se jouent de façon centralisée à Dubaï, face aux Émirats arabes unis et à la Malaisie.

La Thaïlande compte sur le jeune Supachok Sarachat pour livrer la même prestation que lors de la dernière rencontre face à l’Indonésie. Il y a près de deux ans à Djakarta, le milieu du Buriram United avait inscrit un doublé et offert une passe décisive pour sceller un succès 3-0. “Les buts que j’ai marqués contre l’Indonésie ont été importants”, explique Sarachat, 23 ans, au micro de FIFA.com . “J’ai ressenti un énorme soulagement parce que je n’avais pas réussi à marquer dans notre nul 0-0 face au Viêt-Nam en match d’ouverture. Donc cette victoire m’a enlevé un poids et nous a remis sur les bons rails.”

Sur tous les fronts

Sarachat s’est ensuite illustré lors des trois sorties suivantes – une victoire, un nul, une défaite – qui permettent à la Thaïlande de pointer à la troisième place à trois points de la surprise du groupe, le Viêt-Nam. “Je tiens à remercier notre sélectionneur Nishino pour la confiance dont il me fait preuve”, confie-t-il. “Depuis son arrivée à la tête de notre équipe, il m’a donné ma chance et j’ai pu montrer ce dont je suis capable.”

En parallèle de ses prestations internationales, Sarachat s’est également illustré avec son club. Durant la saison 2020, il a inscrit 12 buts toutes compétitions confondues avec Buriram United. “Je suis très satisfait de mes prestations et j’ai battu mon record de buts sur une seule saison. On venait de vivre une période difficile avec la pandémie de Covid-19. Le championnat a été repoussé très longtemps, mais on a beaucoup travaillé. Et au final, ça a été une année mémorable pour moi car j’ai beaucoup marqué.”

Sur la scène internationale, Sarachat a aussi fait belle figure lors du Championnat U-23 de l’AFC 2020 avec la Thaïlande. Il a inscrit un doublé dans la victoire 5-0 sur le Bahreïn et a permis à son équipe de se hisser en quart de finale avant un court revers 1-0 face à l’Arabie saoudite, future finaliste. “C’est l’une des plus grandes fiertés de ma carrière”, assure-t-il. “On est entrés dans l’histoire en atteignant les quarts de finale. Ce tournoi m’a également permis d’emmagasiner de l’expérience contre certaines des plus grandes nations de football du continent et j’ai pu affronter certains des joueurs les plus prometteurs du football asiatique.”

Un trio prometteur

Le frère de Sarachat, Suphanat Mueanta, de quatre ans son cadet, brille également dans l’attaque de Burinam United. Tous deux forment l’un des partenariats offensifs les plus prolifiques du championnat thaïlandais, auquel il faut ajouter Supachai Jaided, une autre promesse du club et du pays. “C’est un bonheur de jouer aux côtés de Suphanat et de Supachai parce que nous sommes jeunes”, explique-t-il. “On a les mêmes objectifs et une excellente entente. Le fait qu’on ait à peu près le même âge facilite la communication. Notre relation sur le terrain et en dehors nous aide aussi à nous comprendre et ça a un impact direct sur notre jeu, en club et en équipe nationale.”

Jamais qualifiée pour la Coupe du Monde, la Thaïlande espère réaliser son rêve au Qatar en 2022. “Mes objectifs ultimes sont de gagner la Ligue des champions de l’AFC avec mon club et d’aider la Thaïlande à participer à la Coupe du Monde”, annonce Sarachat. “Si la Thaïlande se qualifie pour la Coupe du Monde au Qatar, j’aurai réalisé l’un des plus beaux accomplissements de ma carrière. Je vais faire de mon mieux pour y arriver”, conclut-il.

Le parcours de Sarachat

2011 : Entrée au centre de formation de Buriram United à l’âge de 13 ans

2015 : Débuts pour l’équipe A de Buriram United deux mois après avoir soufflé ses 17 bougies

2017 : Plus jeune auteur d’un triplé dans le championnat thaïlandais, à l’âge de 18 ans et 9 mois

2017 : Élu Jeune joueur de l’année en Thaïlande

Thailand's Supachok Sarachat (M) plays the ball forward