Inde 2017 – Dans le rétro

© Getty Images
  • Quelle trajectoire ont suivi les stars de la Coupe du Monde U-17 2017 ?
  • Sancho, Sargent, Torres et Foden n’ont pas tardé à se faire un nom
  • Certains ont trouvé leur bonheur loin des grands championnats

Il y a trois ans, le 28 octobre 2017, l’Angleterre s’imposait 5-2 devant l’Espagne à Kolkata et signait son premier succès en Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Comme à chaque édition, la compétition a été l’occasion de découvrir de nouveaux visages. Parmi eux, on retrouve bien entendu plusieurs champions du monde.

Trois ans après cette finale spectaculaire, FIFA.com s’est penché sur l’évolution de joueurs qui ont brillé sur les pelouses d’Inde.

Rhian Brewster

Brewster a terminé meilleur buteur d’Inde 2017, avec huit réalisations. Issu du centre de formation de Liverpool, il signe ensuite son premier contrat professionnel avec les Reds. Malheureusement, une grave blessure à la cheville en janvier 2018 le tient éloigné des terrains pendant plus d’un an, ce qui freine sa progression. Il est toutefois sur le banc de Liverpool pour la finale de la Ligue des champions de l’UEFA 2019 contre Tottenham, sans avoir jamais disputé le moindre match officiel avec son club formateur.

En janvier 2020, il part en prêt à Swansea, équipe de deuxième division entraînée par Steve Cooper, son ancien sélectionneur en équipe d’Angleterre U-17. Son séjour au Pays de Galles lui donne l’occasion d’inscrire 11 buts en 22 matches de championnat. Au début du mois d’octobre 2020, il rejoint Sheffield United. Il a depuis disputé ses deux premiers matches en Premier League anglaise.

Ferran Torres

Vainqueur de l’UEFA EURO U-17 avec l’Espagne, Torres monte sur la deuxième marche du podium mondial en Inde. À l’issue du tournoi, il n’est toutefois pas le membre de l’équipe le plus en vue. Abel Ruiz, qui évolue aujourd’hui à Braga, au Portugal, inscrit six buts, et Sergio Gomez, transféré en 2018 à Dortmund et actuellement prêté à Huesca, obtient le Ballon d’Argent. Mais il a aujourd’hui dépassé ses deux compatriotes. L’attaquant a disputé 71 matches de Liga (6 buts) avec Valence, avant de rejoindre Manchester City l’été dernier. Depuis, il a déjà été utilisé en Premier League. Torres compte aussi 11 sorties en Ligue des champions de l’UEFA et plusieurs sélections avec l’Espagne.

Équipe nationale

  • Premier match : 3 septembre 2020
  • 4 sélections (1 but)
Ferran Torres of Spain celebrates after scoring his team's fourth goal during the UEFA Nations League group stage match between Spain and Ukraine © Getty Images

Phil Foden

Milieu de terrain polyvalent, Foden repart d’Inde avec le Ballon d’Or adidas. Le meilleur joueur du tournoi a depuis largement confirmé. Il fait ses débuts avec Manchester City en novembre 2017, à l’occasion d’un match de Ligue des champions de l’UEFA. Le mois suivant, il effectue sa première apparition parmi l’élite anglaise.

Le gaucher compte déjà deux titres de champion d’Angleterre – en 2018, il est d’ailleurs devenu le plus jeune joueur à remporter le titre – et une FA Cup à son tableau de chasse. Il a en outre honoré sa première sélection en septembre 2020. À ce jour, il totalise une cinquantaine de matches en Premier League.

Équipe nationale

  • Premier match : 5 septembre 2018
  • 1 sélection
Phil Foden of England celebrates with his team mates after scoring his teams second goal© Getty Images

Josh Sargent

Représentant des États-Unis en Coupe du Monde U-17, Sargent participe également à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, compétition dans laquelle il a trouvé le chemin des filets. L’année 2017 est particulièrement chargée pour lui : deux Coupes du Monde, une première sélection en équipe nationale et un transfert en Allemagne, au Werder Brême. Avec près de 50 matches et six buts, il fait désormais partie des joueurs confirmés au sein de son équipe. À chacune de ses apparitions avec les Stars and Stripes, Sargent brille par son efficacité.

Équipe nationale

  • Premier match : 28 mai 2018
  • 12 sélections (5 buts)
Tim Weah #11 and Josh Sargent #13 of the United States celebrate after a goal by Sargent © Getty Images

Cheick Doucouré

Côté malien, Lassana N’Diaye, aujourd’hui à Eskilstuna, en deuxième division suédoise, a frappé à six reprises durant Inde 2017. Plus discret, Cheick Doucouré a, lui aussi, contribué à la quatrième place de son équipe. Le milieu de terrain de Lens poursuit son ascension. Avec une cinquantaine de matches de deuxième division à son actif depuis 2018, il s’est lancé cette saison à la conquête de la Ligue 1. Ses performances ne sont pas passées inaperçues et lui ont déjà valu quelques sélections en équipe nationale.

Équipe nationale

  • Premier match : 4 septembre 2020
  • 5 sélections
Cheick Oumar of Mali (C) Doucoure and Elijah Just of New Zealand battle for the ball during the FIFA U-17 World Cup India 2017© Getty Images

Jann-Fiete Arp

Arp n’a pas attendu la Coupe du Monde U-17 pour faire ses débuts en Bundesliga avec Hambourg. Il est même devenu le premier natif de l’an 2000 à intégrer l’élite allemande. Auteur de deux réalisations en 18 sorties, il est en outre le plus jeune buteur de l’histoire du HSV en Bundesliga. Suite à la relégation du club du nord de l’Allemagne, Arp a encore disputé 17 matches de deuxième division (1 but), avant de rejoindre le Bayern Munich à l’été 2019. Il n’a pas encore eu l’occasion de se produire sous ses nouvelles couleurs et figure actuellement dans l’effectif U-23.

Jadon Sancho

Sancho a dû quitter la Coupe du Monde U-17 à l’issue de la phase de groupes, mais pour une bonne raison : de retour en Europe, il a immédiatement fait ses débuts avec le Borussia Dortmund. Depuis, ses statistiques parlent d’elles-mêmes : 82 matches de Bundesliga, 30 buts et 40 passes décisives, plus 16 apparitions en Ligue des champions de l’UEFA. Sa vitesse, son sens du but et sa vision font de lui l’un des ailiers les plus prometteurs du football anglais et allemand.

Équipe nationale

  • Premier match : 12 octobre 2018
  • 15 sélections (2 buts)
Harry Kane of England celebrates after scoring his sides third goal with Jadon Sancho© Getty Images

Callum Hudson-Odoi

En mars 2019, Hudson-Odoi est devenu le plus jeune joueur à représenter l’Angleterre en match officiel, à l’occasion d’une rencontre de qualification pour l’UEFA EURO contre la République tchèque. Après avoir fourbi ses armes dans différentes coupes nationales, il enfile pour la première fois le maillot de Chelsea en Premier League le 31 janvier 2018. Arrivé chez les Blues en 2007, il totalise 37 matches parmi l’élite (2 buts), ainsi que 15 apparitions dans les compétitions européennes.

Équipe nationale

  • Premier match : 22 mars 2019
  • 3 sélections
Callum Hudson-Odoi of Chelsea celebrates after scoring his team's third goal during the UEFA Europa League Group L match between Chelsea and PAOK © Getty Images

Amarjit Singh Kiyam

Le pays hôte ayant hérité d’un groupe difficile, le milieu de 19 ans a fait ses adieux à la compétition à l’issue du premier tour. Il rejoint ensuite Indian Arrows, l’équipe U-20 de la All India Football Federation, qui évolue en I-League. Devenu professionnel, il passe des U-17 à l’équipe nationale en seulement deux ans. En 2019/20, il dispute plusieurs matches de championnat pour Jamshedpur, en Super League indienne. Sans une blessure au bras, il aurait pu faire ses débuts dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™ en septembre dernier.

Équipe nationale

  • Premier match : 5 juin 2019
  • 5 sélections
Amarjit Singh Kiyam (L) in a match for India's senior national team against the Republic of Korea - undated© Others

Amine Gouiri

L’attaquant a marqué cinq buts en Inde, après avoir terminé meilleur buteur de l’UEFA EURO U-17. Il fait ensuite ses débuts avec Lyon en novembre 2017, mais une déchirure des ligaments croisés subie à l’été 2018 l’éloigne pour un temps de l’équipe première. À son retour, il effectue une brève apparition en Ligue des champions de l’UEFA 2019/20, sans toutefois disputer le moindre match de Ligue 1. Cette situation le conduit à rejoindre l’OGC Nice l’été suivant. Auteur d’un doublé contre Lens pour ses débuts avec les Aiglons, il fait désormais figure de titulaire.

Amine Gouiri of France reacts after scoring his team's second goal during the 2019 FIFA U-20 World Cup© Getty Images