• Du 3 au 9 mai 2021, 13 équipes ont rendez-vous au Guatemala
  • Le Domo Polideportiv avait accueilli des matches de la Coupe du Monde de Futsal en 2000
  • Les demi-finalistes seront directement qualifiés pour Lituanie 2021

Le Championnat de Futsal de la Concacaf aura lieu à Guatemala (Guatemala), du 3 au 9 mai. Toutes les affiches de cette septième édition se dérouleront au Domo Polideportivo, un site que les habitués des compétitions internationales de la région connaissent bien. Et pour cause : cette salle a notamment accueilli des matches de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2000™.

Depuis 1996, le Championnat de Futsal de la Concacaf est organisé tous les quatre ans. Il fait également office de tournoi de qualification pour le grand rendez-vous mondial de la discipline. Tenant du titre, le Costa Rica est aussi l’équipe qui a inscrit son nom le plus souvent au palmarès de l’épreuve. Les Ticos ont triomphé en 2000, 2012 et 2016. Les États-Unis, vainqueurs en 1996 et 2004, suivent juste derrière, tandis que le Guatemala s’est adjugé le titre en 2008.

Le format

À l’issue de la phase de groupes (du 3 au 5 mai), les équipes qui occuperont les deux premières places de chaque groupe seront qualifiées pour la seconde phase. Les quarts de finale auront lieu le 7 mai. Les nations qui sortiront victorieuses de ces duels accèderont aux demi-finales et valideront par la même occasion leur billet pour la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Lituanie 2021™. Les demi-finales et la finale seront disputées les 8 et 9 mai, respectivement.

Les favoris

Après avoir enlevé le titre en 2016, le Costa Rica débarque au Guatemala avec de grandes ambitions. Les Ticos semblent en tout cas sur une trajectoire ascendante, comme en témoignent leurs récents succès sur Trinité-et-Tobago (7-1 et 8-2). Tout le pays espère maintenant voir son équipe sceller une cinquième participation à l’épreuve suprême. Lors de la dernière édition, en Colombie, le Costa Rica avait été le seul représentant de la Concacaf à atteindre les huitièmes de finale, signant au passage la meilleure performance de son histoire.

Cuba, le Guatemala et le Panama ont, eux aussi, l’avantage de l’expérience. En effet, ces trois pays étaient présents aux côtés du Costa Rica en 2016, en Colombie. Si les deux premiers sont rentrés bredouilles, le Panama s’est illustré en remportant une victoire de prestige face à l’Ouzbékistan. Néanmoins, les trois équipes ont été contraintes de faire leurs valises au terme de la phase de groupes.

Les États-Unis restent à ce jour le pays de la Concacaf qui compte le plus de victoires en Coupe du Monde de Futsal. Ils sont en outre les seuls représentants de la région à avoir atteint les demi-finales. Après avoir obtenu la troisième place aux Pays-Bas en 1989, ils sont montés sur la deuxième marche du podium trois ans plus tard, à Hongkong.

Sous l’impulsion de Dusan Jakica, nommé sélectionneur de l’équipe des États-Unis de futsal en septembre 2019, les Stars and Stripes vont donc tenter de renouer avec une phase finale qui leur échappe depuis 2008. Les Américains avaient pourtant participé à cinq des six premières éditions de la Coupe du Monde de Futsal (1989, 1992, 1996, 2004, 2008).