Qatar 2022 – Qualifications


© imago images

  • Gros plan sur dix joueurs, âgés de 28 ans et plus, qui espèrent découvrir la Coupe du Monde
  • Parmi eux, les Européens Gareth Bale, Jan Oblak et Virgil van Dijk
  • Les qualifications débutent cette semaine en Europe, et dans quelques semaines en Afrique

Pierre-Emerick Aubameyang

Gabon, 31 ans, 65 sélections, 26 buts
Groupe F (CAF) : Égypte, Gabon, Libye, Angola

Aubameyang aurait pu choisir de représenter la France, l’Italie ou l’Espagne. Mais à 19 ans, il a opté pour le Gabon, parce que son père en avait été le capitaine. Joueur africain de l’année de la CAF en 2015, il a terminé sur le podium de ce prix individuel à cinq reprises. Il avait également devancé Robert Lewandowski pour la récompense de Meilleur joueur de Bundesliga 2015/16, devenant ainsi le premier Africain à recevoir ce prix. Enfin, il a terminé meilleur buteur et co-meilleur buteur des championnats d’Allemagne et d’Angleterre respectivement.

Le Gabon avait réalisé un joli parcours dans les qualifications pour Afrique du Sud 2010, battant le Maroc à l’extérieur et à domicile pour aborder l’ultime journée du tournoi préliminaire avec une chance de se qualifier pour la Coupe du Monde. Cela aurait été la première fois dans l’histoire du Gabon. Mais le Cameroun en a décidé autrement. En revanche, le Gabon a été décevant dans les qualifications pour Brésil 2014 et Russie 2018.

Pierre-Emerick Aubameyang celebrates scoring for Arsenal

© Getty Images

Gareth Bale

Pays de Galles, 31 ans, 87 sélections, 33 buts
Groupe E (UEFA) : Belgique, Pays de Galles, République tchèque, Bélarus, Estonie

Ailier rapide et technique, Bale possède un sens inné du centre et une frappe puissante, qui lui a permis d’inscrire une pléthore de buts spectaculaires. Il est devenu le joueur le plus cher de l’histoire au moment de son transfert de Tottenham au Real Madrid. Avec le club de la capitale espagnole, il a remporté quatre Ligues des champions de l’UEFA et trois Coupes du Monde des Clubs de la FIFA™, souvent en ayant brillé en finale.

Décevant dans les qualifications pour Afrique du Sud 2010 et Brésil 2014, le Pays de Galles aurait été présent à Russie 2018 sans une défaite 1-0 à domicile contre la République d’Irlande. Bale avait manqué ce dernier match du Groupe D pour cause de blessure. Mais les Dragons peuvent aborder leur campagne mondialiste à venir avec confiance : ils ont éliminé la Belgique pour atteindre les demi-finales de l’UEFA EURO 2016 – leur premier tournoi majeur depuis Suède 1958 – et se sont qualifiés pour l’EURO 2020.

Atiba Hutchinson

Canada, 38 ans, 84 sélections, 7 buts
Groupe B (CONCACAF) : Canada, Suriname, Bermudes, Îles Caïmans, Aruba

Après avoir fait ses débuts en sélection canadienne il y a plus de 18 ans, Hutchinson avait annoncé qu’il prendrait sa retraite internationale en 2019. Cependant, sa forme impressionnante avec Besiktas, qui est actuellement en tête de la Super Lig turque, ajoutée à l’émergence de la meilleure génération de joueurs canadiens, semble avoir donné des envies de Qatar à l’Octopus.

Depuis leur première participation à la Coupe du Monde, en 1986 au Mexique, les Canucks n’ont plus jamais accédé à la phase finale. Cela dit, un optimisme sans précédent flotte dans les rangs canadiens en vue des qualifications pour Qatar 2022.

Wu Lei

RP Chine, 29 ans, 67 sélections, 18 buts
Groupe A (AFC) : Syrie, RP Chine, Philippines, Maldives, Guam

À 14 ans, Wu est devenu le plus jeune joueur à émerger dans le football professionnel de RP Chine. En 2018, il est devenu le premier joueur asiatique depuis 11 ans à être nommé Footballeur chinois de l’année. L’ailier a quitté Shanghai SIPG comme deuxième meilleur buteur de l’histoire de la Super League chinoise. Depuis, il fait le bonheur de l’Espanyol Barcelone, où il a notamment marqué les esprits en égalisant in extremis dans le derby contre le FC Barcelone.

Depuis sa participation à Corée/Japon 2002, la RP Chine a toujours éprouvé des difficultés dans les qualifications pour la Coupe du Monde. Actuellement, la sélection chinoise est deuxième de son groupe, avec sept points empochés en quatre matches.

Henrikh Mkhitaryan

Arménie, 32 ans, 88 sélections, 30 buts
Groupe J (UEFA) : Allemagne, Roumanie, Islande, Macédoine du Nord, Arménie, Liechtenstein

L’ancien milieu offensif du Borussia Dortmund, de Manchester United et d’Arsenal est l’un des meilleurs joueurs de Serie A cette saison avec l’AS Rome.

L’Arménie n’a jamais été en position de se qualifier pour un tournoi majeur, mais elle reste invaincue depuis cinq matches et a obtenu quelques résultats intéressants dans le tournoi préliminaire pour l’UEFA EURO 2020, s’imposant notamment 3-2 en Grèce et dominant la Bosnie-et-Herzégovine sur le score de 4-2.

Jan Oblak

Slovénie, 28 ans, 33 sélections
Groupe H (UEFA) : Croatie, Slovaquie, Russie, Slovénie, Chypre, Malte

Le capitaine slovène, qui a terminé troisième au classement The Best – Gardien de but de la FIFA 2020, est l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Il a remporté le Trophée Zamora, qui récompense le gardien ayant encaissé le moins de buts par match en Liga, quatre saisons de suite.

Oblak est devenu le gardien titulaire de la Slovénie lorsque Samir Handanovic a pris sa retraite internationale fin 2015. Malgré cinq clean sheets sur ses dix rencontres disputées dans les qualifications pour Russie 2018, la Slovénie n’a terminé que quatrième sur six du Groupe 6, se classant de peu derrière la Slovaquie et l’Écosse.

Oblak évoque ses idoles, l'Atlético et la Coupe du Monde

Lire également



Oblak évoque ses idoles, l’Atlético et la Coupe du Monde




Goran Pandev

Macédoine du Nord, 37 ans, 114 sélections, 36 buts
Groupe J (UEFA) : Allemagne, Roumanie, Islande, Macédoine du Nord, Arménie, Liechtenstein

L’attaquant a connu ses meilleures années à la Lazio Rome, avant de rejoindre l’Inter Milan, où il a contribué à réaliser le fameux triplé de 2009/10. Il évolue en Serie A au Genoa, avec qui il continue de trouver régulièrement le chemin des filets.

La Macédoine du Nord n’a jamais terminé dans le trio de tête d’un groupe de qualifications pour la Coupe du Monde, mais elle vient de s’ouvrir les portes de son premier tournoi majeur : l’UEFA EURO 2020.

Virgil van Dijk

Pays-Bas, 29 ans, 38 sélections, 4 buts
Groupe G (UEFA) : Pays-Bas, Turquie, Norvège, Monténégro, Lettonie, Gibraltar

Le défenseur central d’1m95 est devenu le défenseur le plus cher de l’histoire lorsqu’il a rejoint Liverpool en provenance de Southampton. Cet investissement de 84 millions d’euros de la part des Reds a payé, sous la forme de sacres en Premier League anglaise, en Ligue des champions et en Coupe du Monde des Clubs. Les difficultés actuelles de Liverpool dans le secteur défensif montrent à quel point Van Dijk est difficile à remplacer. En 2019, le Néerlandais est arrivé juste derrière Lionel Messi au classement The Best – Joueur de la FIFA.

Louis van Gaal n’avait pas sélectionné Van Dijk pour Brésil 2014. Il a fait ses débuts internationaux l’année suivante. Ensuite, les Pays-Bas ont terminé derrière la France et la Suède dans les qualifications pour Russie 2018, avant d’atteindre la finale de la Ligue des Nations de l’UEFA, signe du renouveau du football Oranje.

Wilfried Zaha

Côte d’Ivoire, 28 ans, 18 sélections, 5 buts
Groupe D (CAF) : Cameroun, Côte d’Ivoire, Mozambique, Malawi

L’attaquant de Crystal Palace, qui peut évoluer sur les côtés comme dans l’axe, est depuis plusieurs années l’un des joueurs les plus affûtés de la Premier League anglaise. Zaha a été appelé deux fois en équipe d’Angleterre, en 2012 et 2013. Mais ces convocations sans lendemain l’ont poussé, en 2017, et malgré l’opposition de Gareth Southgate, à choisir de défendre les couleurs de la Côte d’Ivoire.

Duvan Zapata

Colombie, 29 ans, 18 sélections, 4 buts
Zone CONMEBOL

En raison d’une concurrence intense dans le secteur offensif, l’imposant attaquant n’a pas fait ses débuts pour la Colombie avant 2017. Il faisait partie de la liste de 35 composée par José Pekerman en amont de Russie 2018, mais n’a pas été retenu dans l’effectif final. En club, Zapata a inscrit 23 buts en 37 matches pour l’Atalanta Bergame dans la Serie A 2018/19, et 18 en 28 rencontres la saison suivante.

La Colombie occupe actuellement la septième place des qualifications sud-américaines, avec quatre points en autant de matches disputés. Les Cafeteros espèrent se qualifier pour une troisième Coupe du Monde consécutive.