• Teruhito Nakagawa a été élu Joueur de l’année en J-League
  • Il a marqué 15 buts pour offrir le titre à Yokohama
  • “L’un de mes objectifs est de disputer la Coupe du Monde”, annonce-t-il

Quinze buts et dix passes décisives la saison dernière, joueur de l’année 2019 en J-League et co-meilleur buteur : Teruhito Nakagawa, attaquant de Yokohama F. Marinos, s’est distingué l’an dernier en aidant son équipe à décrocher le titre au Japon.

Mais l’attaquant de poche (1m61), souvent déployé sur l’aile droite, a surtout brillé par sa régularité devant les buts adverses et sa capacité de pénétration offensive. Sa marque de fabrique : s’envoler sur le flanc droit jusqu’à la ligne de but pour trouver un coéquipier d’une passe en retrait.

“J’aime observer les grands joueurs qui évoluent au même poste que moi”, explique le joueur de 27 ans à FIFA.com. “Par exemple, des joueurs comme Messi, Salah, Hazard et Sterling m’impressionnent énormément. Je regarde comment ils jouent, leur façon de dribbler les défenseurs et comment ils arrivent à atteindre les meilleures positions pour frapper au but. J’aime aussi David Beckham. C’était mon idole quand j’étais petit. Il avait cette confiance et la capacité à donner le coup de grâce au meilleur moment. Et il était tellement élégant sur le terrain.”

© Others

Une ascension freinée

Né à Kanagawa, Nakagawa fait ses premières armes dans l’équipe de l’Université de Senshu en 2013, avec laquelle il inscrit 15 buts en championnat de première division JUFA-Kanto. La même année, il figure dans l’équipe du Japon aux Universiades d’été à Kazan. Son équipe décroche la troisième place. Cependant, alors que Nakagawa est considéré comme l’un des joueurs les plus prometteurs du pays, une grave blessure au genou contractée en octobre 2014 vient freiner sa carrière. Il rate le restant de la saison.

Malgré ce coup dur, Yokohama décide tout de même d’engager la jeune pousse. Les deux années suivantes, Nakagawa les passe à retrouver son meilleur niveau. Après deux saisons mitigées à Machida Zelvia et Avispa Fukuoka en J2-League, il explose dans l’élite où il a fait son retour avec Yokohama en 2018. Tout commence par ce match de Coupe de J.League contre le FC Tokyo. Malgré le match nul 2-2, Nakagawa offre une passe décisive. “C’était un tournant pour moi”, se souvient-il. “Je n’avais pas beaucoup de temps de jeu jusqu’alors, mais j’ai travaillé dur et je me suis préparé au mieux. J’ai saisi l’opportunité quand elle s’est présentée.”

Depuis, Nakagawa a toujours regardé vers l’avenir. Auteur de neuf buts en 24 matches de championnat, il est devenu un joueur-clé de l’effectif. Il a aussi inscrit l’un des buts de la saison à la conclusion d’une course sensationnelle contre Consadole Sapporo avant d’offrir le titre à Yokohama après 15 années de disette.

Sélection et progression

Nakagawa est convoqué pour la toute première fois dans l’équipe nationale d’Hajime Moriyasu l’an dernier à l’occasion de la Coupe d’Asie de l’Est de football 2019. S’il joue contre Hongkong et la République de Corée, il ne trouve pas le chemin des filets et les Samouraïs Bleus terminent à la deuxième place. “Je ne suis pas satisfait de mes prestations avec l’équipe nationale”, admet-il. “C’est dommage d’avoir perdu contre la Corée du Sud. Mais j’ai énormément appris. J’ai par exemple appris comment créer une certaine dynamique et comment rester sur nos gardes en attaque.”

Les Japonais sont sur le point de passer le deuxième tour des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Nakagawa espère en profiter pour faire ses preuves sous ses couleurs nationales. “L’un de mes objectifs est de disputer la Coupe du Monde”, conclut-il. “Je vais travailler dur pour jouer les qualifications à la Coupe du Monde et je veux marquer pour aider mon équipe à obtenir de bons résultats. Je dois encore progresser et devenir meilleur.”

Photos fournies par Yokohama F. Marinos