• Retour sur le CHAN 2020 remporté par le Maroc
  • Le Mali échoue en finale tandis que la Guinée termine troisième
  • Le CHAN est réservé aux joueurs évoluant sur le continent africain

Sacré chez lui en 2018, le Maroc a remporté pour la deuxième fois consécutive le Championnat d’Afrique des Nations de la CAF, une compétition continentale réservée uniquement aux joueurs évoluant sur le Continent Mère.

En finale, les Lions de l’Atlas ont battu le Mali (0-2), ce 7 février. Vainqueur 2-0 du Cameroun, la Guinée complète le podium de cette sixième édition du CHAN qui se déroulait cette année au Cameroun. Retour sur les principales informations à retenir du tournoi.

👑 Le champion 🇲🇦

Première équipe de l’histoire à se succéder à elle-même sur ce trône, le Maroc a signé un parcours quasi-parfait, en mettant de côté le match nul concédé au Rwanda lors de la deuxième journée de la phase de groupes (0-0). S’il n’a encaissé que trois buts, c’est surtout offensivement qu’il a su faire la différence, porté par un Soufiane Rahimi en feu. Élu meilleur joueur et buteur du tournoi, l’ailier du Raja de Casablanca a inscrit cinq des 15 buts marocains. Il n’a toutefois pas marqué en finale, laissant la vedette à son gardien Anas Zniti, impressionnant dans les cages et désigné homme du match.

🤝 Le finaliste 🇲🇱

A l’inverse du Maroc, le Mali est parvenu à atteindre la finale grâce, avant tout, à sa solidité défensive. Il n’a certes inscrit que trois buts en six matches, mais il est tout de même parvenu à se hisser jusqu’à la dernière marche, en remportant notamment ses quart et demi-finale face au Congo et à la Guinée respectivement, à l’issue de séances de tirs au but. Les deux rencontres s’étaient achevées sur des scores nuls et vierges à l’issue des 120 minutes. Y ayant laissé des plumes, les Aigles ont toutefois cédé en finale face à la redoutable attaque marocaine.

🔢 La stat

2 – Avec ce deuxième titre dans son palmarès, le Maroc égale le nombre de victoires dans la compétition de la RD Congo. Le Mali s’incline lui pour la deuxième fois en finale du CHAN après sa défaite en 2016 face… à la RD Congo !

🤔 Le saviez-vous ?

. Lions couronnés… et domptés : Si le Cameroun a réussi son CHAN en termes d’organisation, on ne peut pas en dire autant au niveau sportif. Sévèrement battus en demi-finale (0-4) par les futurs champions marocains, les Lions Indomptables espéraient finir sur une bonne note en terminant pour la première fois de leur histoire sur le podium. Mais la Guinée en a décidé autrement décrochant, elle, une médaille de bronze inédite.

. La revanche d’El Kaabi : Buteur à neuf reprises lors de l’édition 2018 du CHAN, Ayoub El Kaabi s’annonçait comme LA star des Lions de l’Atlas à l’aube de cette nouvelle compétition. Mais le capitaine et avant-centre du Maroc a finalement été peu en vue, ne trouvant le chemin des filets qu’à deux reprises, à chaque fois sur penalty… jusqu’à la finale, dont il a scellé le sort d’une tête plongeante victorieuse à la 79ème minute. Une belle revanche !

. Diarra, héros malheureux : “Avoir le pouvoir de sauver son équipe, à une séance de penalties, alors que tout un peuple compte sur toi, est une sensation unique”, expliquait Djigui Diarra au micro de FIFA.com à l’issue d’un CHAN 2016 au cours duquel il avait déjà impressionné. Cinq ans plus tard, le gardien du Mali s’est encore une fois distingué, goûtant à nouveau aux joies d’une séance de penalties. Mais comme en 2016, Diarra n’a rien pu faire en finale. “Je suis convaincu que nous aurons l’opportunité de nous racheter”, annonçait-il pourtant en 2016.

Lire également

Interview de Djigui Diarra

🗣 Entendu…

“Je félicite le Mali et son entraîneur Nouhoum Diane pour leur participation à la compétition. Atteindre la finale est un exploit. Pour nous, nous sommes venus ici avec une équipe changée à 65% et un nouveau staff. Il s’agissait donc d’écrire notre histoire et gagner pour nous-mêmes. La finale d’aujourd’hui a été difficile mais nous avons fait l’essentiel, gagner et je crois que nous méritons la victoire” – Houcine Ammouta, sélectionneur de l’équipe A’ du Maroc