• FIFA vous propose de revenir sur les meilleures interviews de 2020
  • En exclusivité, nous avons rencontré Pelé pour son 80ème anniversaire
  • Autres grands noms : Firmino, Neymar, Oblak, Rakitic, Baresi, Milla, ou Xavi

Dans sa série de rétrospectives de fin d’année, FIFA.com vous propose de retrouver un florilège des interviews exclusives que nous avons réalisées cette année. Au menu notamment, le Roi Pelé à l’occasion de son 80ème anniversaire, plusieurs légendes du football mondial comme Franco Baresi, Claudio Taffarel ou Xavi, mais quelques-uns grands noms du football africain à l’image de Roger Milla et Rigobert Song, et des figures marquantes du football féminin, notamment Amandine Henry, Corinne Diacre ou Jean-Luc Vasseur.

“La seule chose que je n’ai jamais faite en 80 ans, c’est de marcher sur la lune”, confie Pelé, les yeux humides, au micro de la FIFA. “Si un jour, on joue au football sur la lune, j’irai quand même y faire un petit tour pour taper dans le ballon.” Dans cet entretien, O Rei évoque ses exploits passés avec le Brésil, Santos et le New York Cosmos, livre une anecdote amusante sur son enfance et exprime sa gratitude au football.

“Je pleure des larmes de joie”, dit-il à son épouse Marcia, qui lui tend un mouchoir. “J’en ai quand même bien le droit, non ?”

“Peu importe qui vous êtes, il faut regarder ce type jouer et y prendre du plaisir. Il est à un autre niveau. Avec tout le respect dû à tous les plus grands joueurs, il n’y a qu’un seul numéro un, et c’est Leo. Jouer 311 matches à ses côtés, cela a été un rêve. Ça a été un tel bonheur, un si grand bonheur. J’aimerais juste dire ceci : “Merci pour tout Leo, car tu ne sauras jamais ce que cela signifie de jouer à tes côtés”.” – Ivan Rakitic, à propos de Lionel Messi

Lire l’interview complète ICI

“Il a continué à progresser, ce qui le place dans une catégorie à part. Il travaille pour l’équipe et il s’est imposé comme un vrai gagnant. Sur le terrain, il donne l’exemple et ne ménage pas ses efforts. Il n’a jamais été aussi fort qu’en ce moment. C’est un excellent professionnel, qui porte une grande attention aux détails. Il n’est jamais blessé. Cette rigueur lui permet de prendre part à pratiquement tous les matches et de toujours évoluer à son meilleur niveau.” – Lothar Matthäus, à propos de Robert Lewandowski

Lire l’interview complète ICI

“Je suis un grand admirateur de Maradona. Sa façon de jouer était tellement agréable à regarder. Sa façon de se battre pour son équipe sur le terrain, sa technique incroyable. Ses coéquipiers adoraient évoluer à ses côtés. Je me souviens que Careca n’arrêtait pas de parler de lui. Maradona était le meilleur et aujourd’hui, sans aucun doute, Messi est le meilleur au monde. Messi et Cristiano Ronaldo jouent à des niveaux différents depuis de nombreuses années. Ils ont joué à des époques différentes, le football a changé, mais c’était un plaisir de regarder Maradona jouer.” – Claudio Taffarel, à propos du meilleur joueur qu’il ait vu évoluer

Lire également

Taffarel évoque Maradona, Hagi, Alisson, Messi & Neymar

“Kylian est un phénomène. Il pourrait devenir l’un des plus grands footballeurs de l’histoire. Jouer avec lui est un immense honneur. Nous nous comprenons parfaitement sur et hors du terrain. Je l’adore.” – Neymar , à propos de Kylian Mbappé

Interview exclusive de Neymar

Lire également

Interview exclusive de Neymar

“Ronaldinho Gaucho. Il était imprévisible. Il pouvait faire des choses que personne n’aurait imaginées. Il était pratiquement impossible à marquer.” – Cafu , à propos de l’adversaire le plus difficile à marquer

Cafu évoque Ronaldo, Zidane, Ronaldinho & Neymar

Lire également

Cafu évoque Ronaldo, Zidane, Ronaldinho & Neymar

“J’aimerais tellement la gagner… Ça compte énormément à mes yeux. Nous avons gagné la Ligue des champions, la Coupe du Monde des Clubs, la Premier League. Mais la Coupe du Monde manque à mon palmarès. Il faut continuer à travailler et à rêver. Nous pouvons aller au bout en 2022, j’en suis certain” – Roberto Firmino

Firmino évoque son ambition d'être le buteur titulaire de la Seleçao

Lire également

Firmino évoque son ambition d’être le buteur titulaire de la Seleçao

“Égaler la génération 90 ? Ce n’est pas impossible, mais ça demande beaucoup de travail et ça dépend de plein d’autres facteurs : une très bonne préparation, des joueurs qui évoluent au très haut niveau, de l’expérience et aussi la chance. Ce que je dis est valable pour toutes les nations africaines. Depuis la génération 90, seules deux autres nations africaines ont atteint le cap des quarts de finale. Le continent regorge pourtant de joueurs talentueux mais pour franchir ce cap, le talent seul ne suffit pas. Mais j’ai la ferme conviction que très bientôt, une nation africaine pourra égaler et même dépasser la génération 90. Je souhaite que ce soit le Cameroun en premier.” – Rigobert Song

Lire l’interview complète ICI

“Chacun de mes titres a son histoire. Ils ont tous façonné le joueur que j’ai été, du plus petit trophée, lorsque j’étais enfant, aux plus grands, que j’ai pu décrocher au sommet de ma carrière. Ils sont tous aussi importants les uns que les autres : ils quantifient et gratifient le travail que j’ai pu réaliser sur les terrains. Ce sont mes enfants… Et est-ce qu’on aime un enfant plus qu’un autre ? Non ! Les titres, c’est pareil.” – Geremi Njitap

Lire l’interview complète ICI

“Chaque record a sa particularité. Je n’en place aucun au-dessus d’un autre. Chacun de ces joueurs a marqué la Coupe du Monde à sa façon. En tant que buteur, bien sûr que les records de Miroslav Klose (meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde) et Just Fontaine (meilleur buteur sur une seule édition) me parlent beaucoup mais je ne saurais les classer. Le mien s’inscrit dans cette lignée évidemment. Pour moi, le seul record qui est au-dessus de la mêlée est celui du Roi Pelé et de ses trois Coupes du Monde. Il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’il a fait à un si jeune âge.” – Roger Milla

Lire également

Milla évoque son record et son parcours avec les Lions indomptables

“J’ai beaucoup d’images spectaculaires en tête ! Cette victoire remonte peut-être à dix ans, mais je m’en souviens comme si c’était hier. On ressent des choses incroyables quand on se rend compte qu’on est entré dans l’histoire.” – Xavi , à propos de la victoire de l’Espagne à Afrique du Sud 2010

Xavi évoque ses souvenirs de 2010 et l'organisation de Qatar 2022

Lire également

Xavi évoque ses souvenirs de 2010 et l’organisation de Qatar 2022

“Cela a été une grosse déception pour moi de ne pas participer à la Coupe du Monde. Ça m’a fait mal et ça me fera toujours mal. C’est la seule chose qui manque à ma carrière. Mais j’ai toujours respecté les décisions de mes entraîneurs. J’ai toujours su que je devais les accepter et aller de l’avant” – Claudio Pizarro

Pizarro évoque sa carrière et son grand regret : la Coupe du Monde

Lire également

Pizarro évoque sa carrière et son grand regret : la Coupe du Monde

“Les vrais fans de football connaissent l’importance des défenseurs et les apprécient. Si je dois citer des noms, celui qui marque vraiment une différence est Virgil van Dijk, qui a montré la qualité, la personnalité et la force qu’un défenseur doit posséder pour diriger une équipe à succès comme Liverpool.” – Franco Baresi

Baresi évoque son expérience en Coupe du Monde et l'importance des défenseurs

Lire également

Baresi évoque son expérience en Coupe du Monde et l’importance des défenseurs

“Nous avons vécu un grand moment en 2018, qu’il est impossible de rééditer tous les deux ou quatre ans. Nous étions davantage sous pression en Russie, parce que nous savions qu’il s’agissait probablement du tournoi de la dernière chance pour certains de nos cadres. Aujourd’hui, notre impératif est de nous qualifier. Nous sommes convaincus d’avoir les qualités, le talent et la confiance nécessaires pour battre n’importe quel adversaire.” – Zlatko Dalic

Dalic évoque les exploits de la Croatie en Coupe du Monde

Lire également

Dalic évoque les exploits de la Croatie en Coupe du Monde

“Pour ma dernière année à City, c’était Pep Guardiola l’entraîneur et il a changé ma façon de voir le football. J’ai la volonté de devenir entraîneur, j’ai la passion pour ce métier. Je ne sais pas si je serai bon ou mauvais dans ce rôle, mais je sais que je vais m’y essayer. ” – Gaël Clichy

Clichy évoque les 'Invincibles' d'Arsenal, Guardiola et Basaksehir

Lire également

Clichy évoque les ‘Invincibles’ d’Arsenal, Guardiola et Basaksehir

“C’est un talent unique. Ce qu’il fait en match, ses statistiques… tout est exceptionnel chez lui. À l’entraînement, c’est un compétiteur et ça se voit sur le terrain. Il a tellement d’atouts dans son jeu. Ce qui le distingue des autres, c’est qu’il excelle dans tous les domaines.” – Danilo, à propos de Cristiano Ronaldo

Danilo évoque Ronaldo, Pirlo, De Bruyne et Neymar

Lire également

Danilo évoque Ronaldo, Pirlo, De Bruyne et Neymar

“Quand je regardais des matches de grands clubs européens, je me concentrais sur les gardiens. Et comme la forme des joueurs pouvait évoluer, mon cœur balançait entre Buffon, Casillas, Schmeichel ou Dida, de l’AC Milan, suivant les années… J’admirais tous ces gardiens, mais ma première idole, ça a été mon père.” – Jan Oblak

Oblak évoque ses idoles, l'Atlético et la Coupe du Monde

Lire également

Oblak évoque ses idoles, l’Atlético et la Coupe du Monde

“Je trouve Mbappé vraiment très bon aussi. Je connais très bien les jeunes talents parce qu’il y en a énormément dans mon équipe, ici à Miami. C’est vraiment sympa de le voir jouer aux côtés de Neymar au PSG. Ils sont complémentaires. Il vient de gagner la Coupe du Monde et il a un bel avenir devant lui.” – Jimmy Butler , star de la NBA

Jimmy Butler évoque Neymar, Mbappé et Pogba

Lire également

Jimmy Butler évoque Neymar, Mbappé et Pogba

“Messi est un génie, mais il ne possède pas le jeu de tête de Pelé, il n’est pas aussi adroit des deux pieds et il n’est pas capable de dribbler comme le faisait Pelé. Cristiano Ronaldo est un joueur exceptionnel, mais il n’a pas le talent de Pelé et il ne possède pas son sens inné de la passe. En associant les qualités de Cristiano Ronaldo et de Messi, on obtient un joueur qui pourrait peut-être soutenir la comparaison avec Pelé !” – Tostão

Lire l’interview complète ICI

“Je pars du principe que dans la vie, si tu triches, tu as un retour de bâton. Dans mon esprit, il n’y a pas de match facile. C’est nous qui le rendons facile. Concernant les jeunes, il faut beaucoup les encadrer, les encourager et leur donner ce goût du travail. Qu’elles se rendent compte que rien n’arrive dans la vie par hasard. Que seul le travail paie et que les récompenses viendront ensuite, même si ce n’est pas tout de suite. Il faut être rigoureuse et conquérante. Ce n’est pas le loto, “aujourd’hui je gagne et demain je perds”, il n’y a pas de “aujourd’hui je joue à fond et demain je joue tranquille” – Wendie Renard

Lire l’interview complète ICI

“Si vous ne cherchez plus à vous améliorer à n’importe quel âge, alors vous êtes bientôt has been. Moi, je continue à en apprendre tous les jours. J’apprends d’autant plus que je suis avec cette équipe de championnes. Même si j’ai affaire à des joueuses de plus de 30 ans, elles sont en capacité d’apprendre et elles en ont besoin pour garder le coup d’avance que nous avons aujourd’hui.” – Jean-Luc Vasseur

Lire l’interview complète ICI

“Qu’est-ce qu’on peut faire de mieux que cette Coupe du Monde ? De notre côté, ça serait de soulever la Coupe du Monde et de continuer à remplir des stades comme ça s’est passé l’été dernier. J’espère que le football féminin va devenir global. Il n’y a plus de tabous. Le principe selon lequel “le garçon fait du football et la fille de la gymnastique” est fini. Maintenant les codes ont changé et tout est possible.” – Amandie Henry

Lire l’interview complète ICI

“Nous avons cette barre fatidique des quarts de finale que nous n’arrivons plus à franchir depuis 2012. Au delà de l’adversaire, on a cette chape de plomb au dessus de la tête qui nous poursuit, et qui en plus nous fait jouer moins de matches, vu que nous n’allons pas aussi loin que nous le pourrions. Il nous manque cette habitude de figurer toujours dans le dernier carré. Mais on va y arriver, on travaille pour ça.” – Corinne Diacre

Lire l’interview complète ICI