• Le Bayern veut devenir champion du monde des clubs pour la deuxième fois
  • 2019/20 : une saison incroyable
  • Cinq titres en six mois

La saison 2019/20 du Bayern Munich a été celle des records. Outre ses exploits et ses statistiques pour dominer la 56ème édition de la Bundesliga, le club bavarois a, en outre, réalisé le triplé, le deuxième depuis 2013. En plus du championnat, de la Coupe d’Allemagne et de la Ligue des champions de l’UEFA, les hommes d’Hansi Flick se sont adjugé deux autres titres, la Supercoupe d’Allemagne et la Supercoupe d’Europe.

Ce quintuplé pourrait bientôt devenir un sextuplé avec la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020, dont le coup d’envoi sera donné début février. Retour sur une année extraordinaire pour le club le plus titré d’Allemagne.

© imago images

L’entraîneur

Le premier moment-clé de la saison est la nomination de Hans-Dieter Flick au poste d’entraîneur. Âgé de 55 ans, celui que l’on a longtemps présenté comme un éternel adjoint succède à Niko Kovac au lendemain d’une lourde défaite (5-1) sur le terrain de l’Eintracht Francfort.

Hans-Dieter Flick, Head Coach of FC Bayern Munich checks his watch© Getty Images

Le championnat

Sept mois plus tard, le Bayern est sacré champion d’Allemagne pour la huitième année consécutive. Tout se dénoue lors de la 32ème journée, à l’occasion d’une victoire obtenue sur le terrain du Werder Brême.

Depuis son arrivée aux commandes, Flick a remporté 88 % de ses matches en Bundesliga (21 sur 24), ce qui représente la meilleure moyenne de l’histoire de la compétition.

De son côté, Robert Lewandowski décroche pour la cinquième fois (sur les sept dernières éditions) le titre de meilleur buteur, avec 34 réalisations. Un seul joueur a exercé une domination plus totale sur ce classement individuel : Gerd Müller (avec sept titres).

Robert Lewandowski of FC Bayern Muenchen lifts the trophy to celebrate the championship following the Bundesliga match between VfL Wolfsburg and FC Bayern Muenchen© Getty Images

La Coupe

Le Bayern élargit sa collection quelques semaines plus tard, en remportant la finale de la Coupe d’Allemagne devant le Bayer Leverkusen (4-2). Les Bavarois signent au passage leur 20ème succès dans cette compétition. David Alaba donne l’avantage au Bayern sur un coup franc direct (16’), avant que Serge Gnabry ne double la mise huit minutes plus tard. Lewandowski creuse encore l’écart en profitant d’un dégagement de Manuel Neuer (59’) puis inscrit son second but de la partie à la 89ème minute, en portant le score à 4-1. Un peu plus tôt, Sven Bender a rendu l’espoir au Werkself en reprenant un corner de la tête (63’), mais l’ultime but de la rencontre, signé Kai Havertz (94’ sur penalty) n’aura pas d’incidence sur le résultat final.

 (L-R) Michael Cuisance, Lucas Hernandez, Ivan Perisic, Benjamin Pavard and Corentin Tolisso of FC Bayern Muenchen pose with the trophy© Getty Images

Ligue des champions de l’UEFA

Avec 11 victoires en 11 matches (43 buts pour, 8 contre), le triomphe du Bayern ne souffre aucune contestation. Aucune équipe n’avait jamais connu une telle série victorieuse. Lors de la phase finale à Lisbonne, les Allemands dominent largement le FC Barcelone 8-2 en demi-finale. Opposés au Paris Saint-Germain dans le match décisif, ils gardent leur sang-froid et s’imposent sur la plus petite des marges.

Le 23 août 2020, Kingsley Coman, profitant d’un bon travail de Joshua Kimmich, marque l’unique but de la partie, à la 59ème minute. À l’autre bout du terrain, Manuel Neuer multiplie les interventions décisives pour offrir à son équipe le sixième titre continental de sa riche histoire.

“À ce niveau, c’est de la concurrence déloyale. Manuel est au sommet de son art. Il a vraiment apporté une dimension supplémentaire au poste de gardien de but”, commente Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, à l’issue de la partie. Face au PSG, le Bayern Munich signe son 21ème succès consécutif.

The Bayern Munich players celebrate as Manuel Neuer lifts the UEFA Champions League trophy© Getty Images

Supercoupe d’Allemagne

Après une trêve estivale réduite, Flick et ses joueurs poursuivent leur moisson. Cette fois, ils empochent la huitième Supercoupe d’Allemagne de l’histoire du club, à l’issue d’une courte victoire 3-2 sur le Borussia Dortmund, leur dauphin en championnat. Corentin Tolisso ouvre le score en faveur des locaux dans un stade vide. Thomas Müller le rejoint au tableau d’affichage dès la 32ème minute, mais Julian Brandt réduit l’écart sept minutes plus tard. Au retour des vestiaires, l’attaquant Erling Haaland remet les deux équipes à égalité (55’), mais le Bayern est décidément intouchable cette année : alors que la partie s’achève, Kimmich offre aux champions en titre une nouvelle victoire (82’).

(L-R) Joshua Zirkzee, Joshua Kimmich and Alphonos Davies of FC Bayern München celebrate with the Supercup trophy © Getty Images

Supercoupe d’Europe

Au terme d’une lutte intense, le Bayern Munich, vainqueur de la Ligue des champions de l’UEFA, s’impose face au FC Séville, lauréat de l’UEFA Europa League. La rencontre est indécise puisque les Allemands doivent en passer par la prolongation avant de prendre un avantage décisif. Après 120 minutes d’un dur combat, les champions d’Europe l’emportent 2-1. Le but de la victoire est à mettre au crédit du remplaçant Javi Martinez à la 104ème minute.

“Chaque fois que j’enfile le maillot du Bayern, j’essaie de tout donner, de jouer à 100%. Je pense l’avoir démontré aujourd’hui. Je suis au service de l’équipe, par exemple en marquant. Je vis mon rêve”, confie l’Espagnol à l’issue de partie. Lucas Ocampos a ouvert le score sur penalty (12’) pour Séville, avant que Leon Goretzka ne remette les deux équipes à égalité avant la pause (34’).

Fait étonnant : en 2013, Martinez avait déjà marqué le but de la victoire (2-1) contre Chelsea en Supercoupe d’Europe, durant la prolongation.

Manuel Neuer of Bayern Munich lifts the UEFA Super Cup trophy as he celebrates victory © Getty Images

The Best

Le Bayern Munich a également dominé la section masculine des The Best FIFA Football Awards™ Robert Lewandowski et Manuel Neuer se sont respectivement adjugé les titres de Joueur de la FIFA et de Gardien de la FIFA, suite au quintuplé de leur équipe. De son côté, Flick a terminé parmi les trois premiers de l’élection de l’Entraîneur de la FIFA pour le football masculin.

Enfin, Lewandowski, Thiago Alcantara (aujourd’hui à Liverpool), Alphonso Davies et Kimmich figurent tous dans le FIFA FIFPRO World11 masculin.

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA

La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™ aura lieu du 1er au 11 février 2021 à Doha. Sept ans après son premier sacre mondial, le Bayern Munich vise un nouveau titre. Depuis la création de l’épreuve en 2000, les clubs européens se sont imposés à 12 reprises, contre quatre victoires pour les représentants sud-américains. Quelle confédération remportera l’ultime édition du tournoi sous sa forme actuelle ?

La finale aura lieu le 11 février à l’Education City Stadium. Le calendrier complet de la compétition est disponible ici. Le tirage au sort des différentes affiches est programmé le 19 janvier 2021 à 16 heures (MEZ), à Zurich.

FIFA Club World Cup trophy.