• Tirage au sort des qualifications de la CAF pour la Coupe du Monde Féminine 2023 le 10 mai
  • La Coupe d’Afrique Féminine des Nations, Maroc 2022 fait office de tournoi qualificatif
  • 44 nations sur la ligne de départ, pour quatre places à prendre, plus deux places en barrages inercontinentaux

Quelques jours après que le destin des équipes européennes a été fixé, c’est au tour de l’Afrique de donner le coup d’envoi des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie & Nouvelle-Zélande 2023™.

La Coupe d’Afrique des Nations Féminine de la CAF, Maroc 2022 fera office de tournoi qualificatif pour la compétition mondiale et le tirage au sort des éliminatoires se tiendra le 10 mai 2021 au Siège de la CAF au Caire, en Égypte, à 13h00, heure locale. La cérémonie sera retransmise en vidéo et en direct sur FIFA.com.

CAN Féminine 2022 : à savoir

– 12ème édition
– La compétition avait été annulée en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19
– Pays hôte : Maroc
– Nombre de participants : 12
– Tenant du titre : Nigeria
– Palmarès : Nigeria (11 titres), Guinée équatoriale (2)

Asisat Oshoala of Nigeria poses

Évolution historique

Ce tirage revêt une dimension historique dans la mesure où, pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, il offrira quatre billets directement qualificatifs à la Zone Afrique, et deux places additionnelles pour des barrages intercontinentaux. Rappelons que la neuvième édition du tournoi mondial réunira pour la première 32 nations sur la ligne de départ, contre 24 lors de la dernière édition en France.

Si le nombre d’équipes qualifiées augmente, c’est également le cas du nombre de sélections qui sont engagées dans les qualifications. En effet, pas moins de 44 équipes sont en compétition pour rejoindre le Maroc lors du tournoi continental, soit 24 de plus que lors de la dernière édition en 2018. Cette forte augmentation démontre l’intérêt grandissant pour le football féminin sur le Continent Mère, et reflète l’impact des efforts de la FIFA et de la CAF pour le développement de la discipline.

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 marque une autre étape, avec la participation assurée de quatre équipes africaines, et la possibilité de qualifier deux sélections supplémentaires par le biais des barrages.

À savoir : l’Afrique du Coupe du Monde Féminine de la FIFA

  • La meilleure performance africaine sur la scène mondiale est une place de quart de finaliste décrochée par le Nigeria en 1999
  • Le Nigeria n’a jamais manqué une édition de la compétition (huit participations en huit éditions)
  • Six équipes de la CAF ont déjà participé au tournoi : Afrique du Sud (1), Cameroun (2), Côte d’Ivoire (1), Ghana (3), Guinée Équatoriale (1), Nigeria (8)
  • À France 2019, l’Afrique était représentée par l’Afrique du Sud, le Cameroun et le Nigeria. Camerounaises et Nigérianes ont atteint les huitièmes de finale.
  • La Nigériane Nkiru Okosieme est la plus jeune capitaine de l’histoire de la Coupe du Monde Féminine, à 19 ans et 261 jours (contre l’Allemagne en 2011)
  • Les meilleures buteuses africaines de l’histoire du tournoi sont les Camerounaises Gaëlle Enganamouit, Gabrielle Onguéné et Ajara Nchout, et les Nigérianes Rita Nwadike et Nkiru Okosieme, toutes avec trois buts.