La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020, dont le coup d’envoi a été décalé à ce jeudi 4 février 2021 en raison de la pandémie de Covid-19, s’ouvre avec un affrontement entre félins au stade Ahmad Bin Ali d’Al Rayyan : les Tigres UANL croisent les griffes avec les Tigers de Ulsan Hyundai.

Peut-être plus à leur aise sur les terres où ils ont décroché la Ligue des champions de l’AFC, les Sud-Coréens débutent mieux, avec un tir de Kim Jihyun, que Nahuel Guzman détourne en corner (18’). En revanche, le gardien argentin ne peut rien sur le corner suivant, que Yoon Bitgaram dépose sur la Kim Keehee (24’, 0-1). Sans surprise, la réaction mexicaine est signée du héros local, André-Pierre Gignac. Après un premier tir dangereux à la 20ème minute, le Français fait briller Jo Hyeonwoo sur coup franc (37’), mais le punit dans la minute suivante, en reprenant une déviation de Diego Reyes à bout portant (38’, 1-1). Juste avant la pause, c’est encore l’attaquant tricolore qui fait tout le travail : il provoque un penalty en envoyant une tête sur la main d’un défenseur, et le transforme lui-même en force (45’+2, 2-1).

Il ne le sait pas encore, mais son doublé sera suffisant pour envoyer les vainqueurs de la Ligue des champions de la CONCACAF en demi-finale du tournoi. Car en deuxième période, les hommes de Ricardo Ferretti se montrent solides dans leur surface, tout en restant dangereux sur les contres. Malgré leurs efforts, et un but refusé pour hors jeu, les Sud-Coréens ne parviennent pas à refaire leur retard. Leurs rêves de titre s’envolent déjà, tandis que ceux des Mexicains restent intacts à l’heure d’affronter Palmeiras dans le dernier carré.