Le football contre le Covid-19

  • Le Bernabeu, le Centenario et le Maracana ont accueilli la finale de la Coupe du Monde de la FIFA™
  • Ces stades participent désormais à la lutte contre le COVID-19
  • L’un d’eux va se changer en hôpital de campagne

Après avoir servi de cadre à des finales de légende, le Bernabeu, le Centenario et le Maracana participent à la lutte contre le COVID-19.

L’enceinte madrilène, théâtre de la victoire (3-1) de l’Italie sur la RFA en 1982, va devenir un entrepôt et un centre de distribution pour des équipements médicaux.

“Le stade Santiago Bernabeu va être reconverti en espace de stockage des dons d’équipements médicaux, afin de lutter contre la pandémie”, a fait savoir le club de la capitale. “Ce matériel sera remis aux autorités sanitaires espagnoles, sous le contrôle du gouvernement. Compte tenu de l’urgence de la situation, il faut utiliser ces ressources avec le maximum d’efficacité. Le club souhaite également inviter des entités et des entreprises, notamment celles qui opèrent dans le domaine du sport, à faire des dons au Ministère de la Santé, sous forme monétaire ou directement en nature.”

Les matches de la première Coupe du Monde en 1930 ont eu lieu au Centenario, notamment les deux demi-finales et la victoire de l’Uruguay sur l’Argentine. Le stade abritera désormais les sans-abris confrontés à divers problèmes depuis le début de la pandémie de COVID-19.

De l’autre côté de la frontière, le Maracana, qui a assisté au sacre de l’Uruguay en finale de Brésil 1950 et à la victoire de l’Allemagne sur l’Argentine en finale de Brésil 2014, sera transformé en hôpital de campagne.

“Nous avons bien avancé sur les questions logistiques et tout devrait être prêt d’ici 15 jours au maximum”, assurait Wilson Witsel, le gouverneur de Rio de Janeiro, ce 26 mars.

Parfois, le football doit passer au second plan.