• Saad Al-Shehri est le sélectionneur de l’équipe d’Arabie Saoudite olympique
  • Il avait mené les Verts en huitièmes de finale de République de Corée 2017
  • Il nourrit de grandes ambitions aux J.O.

Malgré son jeune âge, Saad Al-Shehri compte déjà parmi les entraîneurs de premier plan, en Arabie Saoudite. Non content de collectionner les titres à la tête des équipes de jeunes de différents clubs, il s’est illustré en menant son pays en huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017™. Ancien milieu de terrain, il avait d’ailleurs participé à cette compétition en tant que joueur, en 1999, mais il a dû prématurément mettre un terme à sa carrière quelques années plus tard, suite à une série de blessures.

Ainsi, loin de se laisser abattre, le Saoudien a immédiatement entamé une deuxième vie sur les bancs de touche. Il dirige successivement les équipes de jeunes d’Al Qadsiah, Al-Nassr et Al-Ettifaq. Dans la foulée, il s’invite en finale du Championnat U-19 de l’AFC 2016 et remporte la Coupe du Golfe arabe la même année, avant donc de jouer les trouble-fête en Corée.

À 41 ans, Al-Shehri se prépare à relever un nouveau défi au mois de juillet, à l’occasion du Tournoi Olympique de Football masculin, Tokyo 2020. “Nous allons croiser des adversaires de renom, mais nous sommes bien décidés à faire honneur à notre maillot en sachant que la tâche sera difficile”, confiait-il à l’issue du tirage au sort final, qui a eu lieu le mois dernier au siège de la FIFA, à Zurich.

Un calendrier chargé

Effectivement, le hasard a versé l’Arabie Saoudite dans le groupe de l’Allemagne et du Brésil, qui s’étaient affrontés en finale de Rio 2016. La Côte d’Ivoire, vice-championne d’Afrique en titre, complète le casting. C’est elle que les Saoudiens rencontreront d’entrée?

“Tous les matches seront difficiles. Il ne faut surtout pas sous-estimer la Côte d’Ivoire. Les sélections africaines obtiennent souvent d’excellents résultats aux Jeux Olympiques” explique-t-il. “Elles ont tendance à beaucoup miser sur leur physique. Nous sommes prévenus. Nous avons hérité d’un groupe de vice-champions. Nous aurons donc fort à faire. Les équipes de ce groupe ont connu des parcours très différents, mais c’est le caractère unique de chaque rencontre qui fait la beauté du football”.

Le programme de l’Arabie Saoudite à Tokyo

jeudi 22 juillet 2021

· Côte d’Ivoire – Arabie Saoudite, stade international de Yokohama, 20h30 (heure locale)

dimanche 25 juillet 2021

· Arabie Saoudite – Allemagne, stade international de Yokohama, 20h30 (heure locale)

mercredi 28 juillet 2021

· Arabie Saoudite – Brésil, stade de Saitama, 17h00 (heure locale)

Ali Al Hassan of Saudi Arabia celebrates qualifying for the Tokyo 2020 Men's Olympic Football Tournament

La première participation de l’Arabie Saoudite au Tournoi Olympique de Football remonte à Los Angeles 1984 ; la deuxième a eu lieu douze ans plus tard, à Atlanta. À chaque fois, les Saoudiens sont repartis bredouilles, sans avoir inscrit le moindre point.

Bien entendu, Al-Shehri compte bien mettre fin à cette spirale négative. Le sélectionneur entend offrir à son pays sa première qualification pour la seconde phase de la compétition. “Nous avons de solides ambitions et les moyens de les réaliser. Nous faisons actuellement partie des 16 meilleures équipes U-23 au monde. Nous allons essayer de nous glisser dans le Top 8 et, pourquoi pas, de ramener une médaille. Je pense que nous avons le droit d’y croire,” conclut-il.