Coupe du Monde de la FIFA


© Getty Images

  • Plusieurs records en Coupe du Monde de la FIFA™ ont été battus il y a 20 ans exactement
  • Les Samoa américaines ont connu des moments difficiles
  • FIFA.com revient sur les circonstances qui entourent un match hors du commun

Il y a 20 ans jour pour jour, un nouveau record entrait dans les annales avec l’écrasante victoire de l’Australie sur les Samoa américaines (31-0). Sans doute ne reverrons-nous jamais un tel écart.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les circonstances dans lesquelles cette histoire insolite s’est écrite. Coffs Harbour, à six heures au nord de Sydney, est une destination très prisée des vacanciers. Mais pour les amateurs de football, ce nom restera éternellement associé à un match extraordinaire.

Nouveau venu en sélection, l’attaquant Archie Thompson inscrit 13 buts en l’espace de 90 minutes… encore un record qui n’est sans doute pas près d’être battu. Le héros du jour s’assure une place dans les livres d’histoire dès la première mi-temps, en signant son huitième but avant la pause. Les Australiens rentrent aux vestiaires avec une confortable avance (16-0). Malgré cet exploit, on ne peut s’empêcher de compatir en pensant au calvaire vécu par le gardien Nicky Salapu. David Zdrilic, quant à lui, fait mouche à huit reprises lors de ce match. N’importe quel autre jour, il aurait signé la meilleure performance individuelle depuis 1872, date des premières joutes internationales.

Le tableau d’affichage a même un temps indiqué 32-0, suite à une erreur qui sera rectifiée ultérieurement.

Australie 31-0 Samoa américaines

(Con Boutsianis 10′, 50′, 84′, Archie Thompson 12′, 23′, 27′, 29′, 32′, 37′, 42′, 45′, 56′, 60′, 65′, 85′, 88′, David Zdrilic 13′, 21′, 25′, 33′, 58′, 66′, 78′, 89′, Aurelio Vidmar 14′, 80′, Tony Popovic 17′, 19′, Simon Colosimo 51′, 81′, Fausto De Amicis 55′)

11 avril 2001

Coffs Harbour International Stadium

Archie Thompson of Australia after setting a world record in 2001

© Getty Images

Deux mondes différents

Suite à une modification des règles d’éligibilité, les Samoa américaines se retrouvent privées de la moitié de leurs internationaux peu de temps avant la rencontre. Les engagements professionnels et scolaires achèvent de décimer encore un peu plus le groupe. Conséquence : une poignée de joueurs d’à peine 15 ans figurent sur la feuille de match. De leur propre aveu, ils n’ont encore jamais disputé une rencontre de 90 minutes.

À l’inverse, la génération dorée du football australien atteint son apogée. Beaucoup de Socceroos évoluent dans de grands clubs européens ; les autres font les beaux jours de la National Soccer League, le championnat australien.

Le sélectionneur se paye même le luxe de se passer des services de Mark Viduka et d’Harry Kewell. Sur le banc, on retrouve d’autres pointures comme John Aloisi, buteur en Coupe du Monde 2006, et Damian Mori, le meilleur buteur australien de l’époque.

On aura rarement observé un tel fossé entre deux adversaires, lors d’une rencontre internationale.

Mais les Australiens ne sont pas totalement sereins. Quatre ans plus tôt, les Socceroos se sont retrouvés aux portes d’une première qualification pour le grand rendez-vous mondial depuis 1974. Invaincus tout au long de la campagne, ils ont échoué d’un rien face à la RI Iran, après avoir pourtant mené 2-0.

De leur côté, les Samoa américaines ont disputé leur premier match de qualification pour la Coupe du Monde quatre jours plus tôt face aux Fidji, une rencontre perdue sur un score sans appel (13-0). L’archipel est un petit territoire américain de 50 000 habitants situé à l’extrémité orientale de l’Océanie.

Même en dehors du terrain, les deux équipes n’ont pratiquement rien en commun en termes de ressources et d’ambitions. L’hôtel où séjournent les Australiens comprend un parcours de golf de 9 trous et plusieurs terrains de football. Leurs adversaires insulaires partagent une chambre pour trois dans un vieux motel situé près de l’autoroute très fréquentée qui relie Sydney et Brisbane.

Les records avant le record

19

En 2000, la RI Iran a établi un nouveau record en Coupe du Monde en étrillant Guam 19-0. Deux jours avant d’affronter les Samoa américaines, l’Australie corrige Tonga 22-0 et efface ainsi des tablettes la performance de sa rivale.

7

Le record du plus grand nombre de buts marqués dans un match de qualification pour la Coupe du Monde a été établi par l’Australien Gary Cole en 1981 (sept buts contre les Fidji) puis égalé par l’Iranien Karim Bagheri face aux Maldives, en 1997.

Entendu…

“Nos adversaires étaient des débutants. Nous étions un peu gênés de leur faire subir une telle humiliation mais, d’un autre côté, nous leur devions de donner le meilleur de nous-mêmes. C’est une question de respect.” Archie Thompson

“J’ai vraiment eu du mal à m’en remettre. Mais je me suis dit que si je ne revenais pas sur le terrain, je ne gagnerais jamais avec les Samoa américaines. J’ai énormément souffert avant de remporter enfin cette victoire. C’était quelque chose qui comptait beaucoup à mes yeux.” – Nicky Salapu, après la première victoire des Samoa américaines

Nicky Salapu #1 of American Samoa is comforted by team mate Young Im Min #20 after they were beaten 31 to nil by Australia

© Getty Images

Et après ?

Dix ans plus tard, les Samoa américaines et leur gardien Nicky Salapu remportent une fameuse victoire, laquelle a fait l’objet d’un excellent documentaire. Au moment d’entamer son parcours dans les préliminaires de Brésil 2014, le bilan de l’équipe national était de 30 défaites en 30 matches, 12 buts inscrits contre 229 encaissés. Quatre ans plus tard, les insulaires doublent leur total et seule une différence de buts défavorable les prive d’une participation au tour suivant.

Après avoir battu la France, championne du monde en titre, lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2001, l’Australie s’incline 3-1 face à l’Uruguay et échoue une nouvelle fois aux portes de la Coupe du Monde. Les Socceroos prennent leur revanche sur la Celeste quatre ans plus tard. Depuis leur participation à Allemagne 2006, ils n’ont plus manqué une édition de l’épreuve suprême.

Next Goal Wins American Samoa film poster

© Others