FIFA.com revient sur l’entrée en lice du Nigeria au premier tour de France 1998, marquée par un succès éclatant contre l’Espagne.

Élégance, style et puissance : le Nigeria avait crevé l’écran en proposant un football de grande qualité tout au long d’États-Unis 1994. Pour ses débuts en Coupe du Monde de la FIFA™, il s’était invité en huitièmes de finale. En l’espace de quatre ans, les Daniel Amokachi, Victor Ikpeba et autres Sunday Oliseh sont passés du statut de révélations à celui de joueurs confirmés, comme en atteste la médaille d’or olympique remportée en 1996 à Atlanta. Les Super Eagles se savaient donc attendus de pied ferme lors de France 1998.

Malheureusement, la préparation pour le rendez-vous mondial s’est révélée beaucoup plus difficile que prévu. Moins d’une semaine avant le coup d’envoi, les Nigérians ont subi une lourde défaite face aux Pays-Bas (5-1). En fait, les Africains avaient gardé le meilleur pour leur entrée en lice… Ils ont ainsi débuté leur campagne française par une victoire 3-2 contre l’Espagne. Le but décisif est l’œuvre de Sunday Oliseh, sur une magnifique frappe longue distance.

Les images présentées ci-dessus font partie des *archives vidéo de la FIFA, qui illustrent des histoires marquantes de la Coupe du Monde de la FIFA.